Historique de la société d’histoire et d’archéologie de Saverne et environs

En 2007, la société d’histoire et d’archéologie de Saverne et environs a fêté ses cent ans d’existence. C’est sans doute l’occasion de faire un rappel de l’histoire et un bilan des activités de la Shase, abréviation de l’intitulé de cette association bien connue de Saverne et ses environs.

De Marie-Helène David à Françis Kuchly (2000-2013)

Une Société d’histoire et d’archéologie se doit d’avoir le sens des traditions et de la continuité. De fait, les changements intervenus ces dernières années dans notre société résultent davantage d’évolutions que de ruptures. L’activité éditoriale en témoigne. Ce sont toujours Henri Heitz et Gérard Imbs qui en assurent la responsabilité en liaison avec un réseau d’auteurs bénévoles. Les membres de la société se voient proposer régulièrement des parutions hors-abonnement réputées pour leur rigueur scientifique et la qualité de la présentation.

Chaque premier vendredi du mois se réunissent autour du président, de façon informelle et ouverte, des membres du conseil d’administration. Celui-ci se réunit deux fois par an, rassemblant grands anciens et jeunes recrues. L’assemblée générale annuelle est un moment fort et convivial de la vie de la Société où sont développés bilan d’activité et perspectives.

En 2002, Henri Heitz décide de transmettre le flambeau de la présidence en même temps que son ami Fernand Diss laissait la charge de trésorier. Marie-Hélène David est seule à proposer sa candidature à la présidence et est élue par le conseil d’administration en mars 2003. Forte de son expérience associative, elle souhaite exercer sa mission dans sa plénitude et contribue à faire fonctionner le nouveau centre Wollbrett par l’organisation d’expositions, de conférences et de cycles de formation en paléographie. Elle s’attache aussi à bien représenter la société dans les manifestations extérieures. Mais fin 2004, elle annonce sa démission.
Francis Kuchly, authentique Savernois, ancien élève de A. Wollbrett et H. Heitz, lui-même professeur au Lycée du Haut-Barr, cède à l’amicale pression de la quasi unanimité des membres du C.A. et accepte la présidence en mars 2005. Lors de l’A.G. de Landersheim qui rendit hommage au trésorier d’honneur F. Diss, les membres de la Société découvrent le discours et le style du nouveau président. Gageons qu’avec lui débute une autre riche et longue présidence, et que la société d’histoire et d’archéologie de Saverne et environs, tel un grand paquebot, continue sereinement sa croisière au long cours… (P. Vonau)

Recherche bibliographique


Toujours en vente